Femmes, Histoire et séries

Une série d'émissions proposées et animées par Elodie CONTI

Emission 1 : FEMMES et POUVOIR dans les séries sur le Moyen Age : Clichés vs réalité
Emission 2 : FEMMES et SOCIETE dans l'Antiquité
Emission 3 : FEMMES et POUVOIR à l'époque moderne

 
CONTI Elodie.jpg

Elodie CONTI

Elodie CONTI est doctorante en histoire moderne au sein de laboratoire LARHRA (LAboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes) de l’université de Lyon. Après un mémoire de recherche intitulé « La princesse européenne, d'objet d'échanges diplomatiques à détentrice du pouvoir : Itinéraires politiques des trois filles d'Henri IV et Marie de Médicis » elle poursuit actuellement une thèse s’intéressant aux réseaux sociaux de ces trois princesses Bourbons et à la façon dont elles les utilisent comme base de pouvoir.
Depuis 2019 : Projet de thèse en histoire moderne sur « Les réseaux sociaux comme base de pouvoir de la princesse européenne : parcours diplomatiques et politiques des trois filles d’Henri IV (1600-1670) » sous la direction de Sylvène EDOUARD (Lyon 3)

 

Femmes et pouvoirs dans les séries sur le Moyen Age

Avec Sarah DELALE

         Elodie PINEL

         Clara KALOGERAKIS

         Lucie JARDOT

Une émission préparée et animée par Elodie CONTI

 
photo_cv(2).jpg

Clara
Kalogerakis

Clara Kalogérakis, Doctorante à l'université de Lille, au laboratoire IRHiS (UMR 8529) et à l'université de Castilla-La Mancha. Après un mémoire sur le mariage de Jeanne de Castille dans les Pays-Bas bourguignons (1496-1506), sa thèse élargit l'étude des mariages des infantes espagnoles, à la fin du Moyen Âge et au début du XVIème siècle. Elle participe au projet MUNARQAS (Universidad de Castilla-La Mancha - Université de Santiago de Compostela). Ces thèmes de recherche sont l'histoire des femmes, l'histoire des imaginaires, des représentations, des sentiments et de la diplomatie européenne.

 
IMG_5545.jpg

Lucie JARDOT

Lucie Jardot est doctorante contractuelle à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où elle est inscrite en thèse depuis octobre 2020 pour un travail qui porte sur « Le couple princier. Pouvoirs, pratiques et représentations politiques de Philippe le Hardi et Marguerite de Flandre à Charles Quint et Isabelle de Portugal (1369-1539) » dirigé par M. Le Professeur Olivier Matteoni. Prix Mnémosyne 2018, son mémoire de Master est publié en 2020 sous le titre « Sceller et gouverner. Pratiques et représentations du pouvoir des comtesses de Flandre et de Hainaut (XIIIe-XVe siècle) » aux Presses Universitaires de Rennes. Elle travaille principalement sur le pouvoir politique en acte et en image.

 
EP 5.jpg

Elodie PINEL

Elodie Pinel est agrégée de lettres modernes, certifiée de philosophie, titulaire de la DNL italien et docteure en littérature médiévale spécialisée dans l'oralité et dans l'écriture féminine. Elle rédige des critiques littéraires pour la revue Etudes et participe à des podcasts de critique de séries (Sérieland d'Europe 1 Studios, Qui a peur du féminisme ?). Elle anime pour Histoire en séries un cycle d'émissions en italien sur la perception de l'Histoire italienne par les Italiens. Elle écrit régulièrement pour les éditions du Robert et a participé à l'émission pédagogique La Maison Lumni sur France télévisions.

 
Photo-S.Delale.JPG

Sarah DELALE

Sarah Delale est docteure en études médiévales et chargée de recherche F.R.S.-FNRS à l'Université catholique de Louvain en Belgique. Ses travaux portent sur la littérature de la fin du Moyen Âge, en particulier sur Christine de Pizan à qui elle a consacré son doctorat (Diamant obscur. Interpréter les manuscrits de Christine de Pizan, Droz, 2021). Elle s'intéresse aussi à la réception de cette littérature dans les publications et médias du 17e au 21e siècle.

 

Femmes et pouvoirs dans les séries sur le Moyen Age

I.Déroulement de l’émission 

Présentation des séries par les intervenantes :

-Les Médicis : Maîtres de Florence par Elodie Pinel (3'35)

-Borgias par Elodie Pinel (5'15)

-Isabel par Clara Kalogérakis (6'23)

-The White Queen par Sarah Delale (10'22)

-The White Princess par Lucie Jardot (14'22)

-Marie de Bourgogne par Lucie Jardot (16'02)

1) Quels types de pouvoirs ? À quoi sont-elles autorisées ? Quels sont les grands interdits ? 

-La question des droits et des possibilités. Les différences selon les espaces et les périodes. (ordre de parole : Elodie Pinel, Lucie Jardot, Clara Kalogérakis) (17'40)

-Les formes de pouvoir officielles (ordre de parole : Elodie Pinel, Lucie Jardot, Clara Kalogérakis, Sarah Delale) (25'20)

-Les formes de pouvoir plus officieuses, discrètes (Lucie Jardot, Elodie Pinel, Sarah Delale) (35'19)

2) Quels accès aux pouvoirs ?

-Par héritage (Lucie Jardot, Clara Kalogérakis) (44'28)

-Par la séduction, la sexualité (Elodie Pinel, Sarah Delale, Clara Kalogérakis) (50'03)

-Par le mariage (Elodie Pinel, Lucie Jardot) (56'40)

-Par la maternité (Lucie Jardot, Sarah Delale) (60'50)

3) Comment ces pouvoirs se manifestent ?

-Méthodes « douces » des femmes // Méthodes « fortes » des hommes (Clara Kalogérakis, Sarah Delale) (64'20)

-Face aux images de la reine guerrière : quelles réalités ? (Elodie Pinel, Lucie Jardot, Sarah Delale, Clara Kalogérakis) (68'18)

4)  Comment cet exercice du pouvoir est-il perçu par les contemporains ? Est-il accepté ou contré ? 

-Diabolisation du pouvoir et de l’ambition quand ils sont exercés par une femme (Lucie Jardot, Sarah Delale) (74'58)

-Les accusations de sorcellerie et/ou de folie (Elodie Pinel, Lucie Jardot, Sarah Delale, Clara Kalogérakis) (79'45)

Conclusion : faut-il conseiller ces séries ? (Sarah Delale, Lucie Jardot, Clara Kalogérakis, Elodie Pinel) 88'33

II.Travaux des intervenantes :

-L’ouvrage de Sarah Delale tiré de sa thèse : Diamant obscur - Interpréter les manuscrits de Christine de Pizan (2021, Droz, ISBN : 978-2-600-06065-3)

-L’ouvrage de Lucie Jardot tiré de son mémoire de recherche (Prix Mnémosyne 2018) : Sceller et gouverner. Pratiques et représentations du pouvoir des comtesses de Flandre et de Hainaut, XIIIe-XVe siècle, (2020, P.U.R, ISBN : 978-2-7535-7900-2)

-Le colloque organisé par Clara Kalogérakis et Elodie Conti « Parcours de princesses : un nouveau regard sur les alliances dynastiques (Europe de l’Ouest, XVe -XVIIe siècle) » : https://twitter.com/Princesses2022

-Le podcast « Qui a peur du féminisme ? » créé par Elodie Pinel : https://anchor.fm/quiapeurdufeminisme

III.Pour aller plus loin :

ALVESTAD Karl C., Janice NORTH et Elena WOODACRE (éd.), Premodern Rulers and Postmodern Viewers: Gender, Sex, and Power in Popular Culture, Cham, Springer, 2018.

CARRASCO MANCHADO Ana Isabel, Isabel I de Castilla y la sombra de la ilegitimidad, Madrid, Sílex, 2006. 

CROUZET-PAVAN Elisabeth et Jean-Claude MAIRE VIGUEUR, Décapitées : trois femmes dans l’Italie de la Renaissance, Paris, Albin Michel, 2018.

KARASKOVA Olga, Marie de Bourgogne et le Grand Héritage : l’iconographie princière face aux défis d’un pouvoir en transition (1477-1530), Thèse de doctorat, Lille 3, 2014. 

KLAPISCH-ZUBER Christiane, Mariages à la florentine : femmes et vie de famille à Florence (XIVe-XVe siècles), Paris, Gallimard, 2020.

MARTINEZ ALCORLO Ruth, Isabel de Castille y Aragón, princesa y reina de Portugal (1470-1498), Madrid, Sílex, 2021.

 

Emission 2 : FEMMES et SOCIETE dans l'Antiquité

Animée par Elodie CONTI
avec Elise Pampanay, Aurélie Paci, Gaelle Perrot et Anastasia Paillard

 
Photo Elise Pampanay.jpg

Elise PAMPANAY

Je suis docteure en Histoire, Civilisations et Langues des Mondes Anciens de l'université Lumière Lyon 2, chercheuse associée au laboratoire HiSoMa et agrégée de lettres classiques. Actuellement je suis en poste fixe au collège Olivier de Serres de Meyzieu. Mes recherches portent sur la représentation des femmes dans la société grecque, en particulier sur les monuments funéraires attiques de l'époque classique. Je suis également trésorière de l'association Antiquipop et me suis particulièrement intéressée à la place de l'Antiquité dans les publicités (comme pour les parfums Invictus et Olympéa par exemple) mais aussi dans les séries. 


Bibliographie : 

- Édition :
- (à paraître en 2021) : Numéro 5 de la revue Frontière.s (Revue d’Archéologie, d’Histoire et d’Histoire de l’Art) intitulé « Aux frontières des genres », co-édition avec Loubna Ayeb (doctorante d’ARAR).

- 2018 : Actes du colloque « Antiquipop : la référence à l’Antiquité dans la culture populaire contemporaine », publications de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée, coédités avec Fabien Bièvre-Perrin.


- Articles et autres publications :
- À paraître (courant 2021) : « La victoire de Samothrace : citations et réappropriations au XXIe s. » Thersites 14, actes du colloque Antiquipop Chefs d'œuvres revisités, Toulouse, juin 2019, F. Bièvre-Perrin (éd.)
- Mai 2020 : « Des femmes à part : symboles de frontalité dans les représentations des femmes de pouvoir sur les monuments funéraires d'époque hellénistique », actes du colloque international La
féminité dans les arts hellénistiques : voix, genre, représentation, Lyon, septembre 2017, C. Cusset, C.-E. Nardone, P. Belenfant (éd.), Hellenistica Groningana 25, p. 111-131.
- Janvier 2020 : « Dépasser la mort : dialogues d’époux sur les stèles funéraires attiques », Frontière·s. Revue d’Archéologie, Histoire et Histoire de l’art, 1 : Dépasser la frontière, G. Perrot G. et V. Chollier
(éds.), MOM éditions.
- 2018 : co-écrit avec Fabien Bièvre-Perrin : « Esthétique et fonction du corps antiquisant dans la publicité au XXIe siècle » Advertising Antiquity, Thersites 6, F. Carlà-Uhink / M. García Morcillo / C. Walde (éds.), p. 199-240.
- 2017 : « Divinités ou personnifications ? L’exemple de deux en-têtes de décrets athéniens », actes de la Journée d’étude des jeunes chercheurs « Approches historiennes des images », Université de Caen-Normandie, CRAHAM, Caen, Kentron, 33 | 2017, p. 37-54.

 
68363495_10220273889906231_1710825670319276032_n.jpg

Aurélie PACI

Doctorante en histoire ancienne, à l’université Paris I, Panthéon-Sorbonne ; UMR 7041 ARSCAN - Équipe HAROC (histoire et archéologie de l’Orient Cunéiforme), sur les pouvoirs locaux dans l’Empire assyrien (16e - 8e av. J.C.)
A été ATER à Paris 1 : enseignement en histoire hellenistique et histoire romaine (Principat d’Auguste et Ier siècle ap. J.-C.) (L1/L2)
Co-autrice de “Les Mystères du Trône de Fer II, la clarté de l’histoire, la brume des Légendes” (2021) avec Thierry Soulard, un essai sur les inspirations historiques de George. R.R. Martin pour sa saga “Le Trône de Fer”.

 
Image_AP.jpg

Anastasia PAILLARD

Doctorante contractuelle à l’Université de Lille et membre de l’UMR 8164 – HALMA (ULille, CNRS, MC), je mène une thèse qui s’intitule « Athéna : nommer la déesse, caractériser ses espaces et ses cultes dans le monde grec antique », sous la direction de Sandrine Huber (Université de Lille) et en cotutelle avec Alexandros Mazarakis Ainian (Université de Thessalie). Cette recherche a pour but de construire une synthèse sur les identités d’Athéna en Grèce antique. Il s’agit, en étudiant la « fabrique » des noms divins de la déesse et l’aspect archéologique souvent délaissé, de dégager ses multiples facettes. Par l’examen des espaces et des pratiques religieuses qui lui sont associés, l’objectif est de souligner les évolutions et les permanences des caractères d’Athéna entre les époques archaïque et classique.. Je m’intéresse également aux stratégies cultuelles mise en place par les communautés qui honorent la déesse, en questionnant les données archéologiques, historiques et textuelles.
Auparavant, j’ai mené un master en archéologie à l’Université de Lorraine (Nancy) qui portait sur « Le culte d’Athéna dans l’espace cycladique : transferts et influences depuis l’époque géométrique jusqu’à la fin de l’époque hellénistique (XXe – Ier siècle av.J.-C.) », sous la direction de Sandrine Huber.

 
IMG_0145.JPG

Gaelle PERROT

Gaëlle Perrot est doctorante en histoire romaine à Lyon 3 (HiSoMA) et ATER en histoire ancienne à Aix-Marseille Université (Centre Camille Jullian). Dans le cadre de sa thèse, elle travaille sur les interactions entre civils et militaires autour des camps militaires de Germanie sous le Haut-Empire.

Gäelle et Fabien travaillent ensemble sur des sujets de réception de l’Antiquité dans la culture contemporaine et dirigent, avec Vincent Chollier, la revue en open access Frontière.s, dont le numéro 5, à paraître en décembre, questionnera la binarité du genre dans l’Antiquité et au Moyen Âge.

 

Résumé femmes et société dans l'Antiquité

Présentation des intervenantes (Aurélie Paci ; Anastasia Paillard ; Élise Pampanay, Gaëlle Perrot) 


Introduction de l’émission (Élise Pampanay) 4'12


1)L’épouse et la mère 5'38

-Les rôles qui incombent à l’épouse (Élise Pampanay) 5'50

-Les réalités de la maternité (Élise Pampanay) 13'22

-Le cas de l’adultère (Élise Pampanay) 15'25

-La corruption des épouses modèles (Gaëlle Perrot) 17'05

-Octavie, figure de la Matrone, à l’étroit dans son rôle ? (Aurélie Paci) 19'54


II. L’intrigante, la femme de pouvoir 22'17

-Les femmes romaines et leur rapport au pouvoir (Aurélie Paci) 22'40

-La solitude et l’isolement des femmes de pouvoir (Anastasia Paillard) 28'50

-Le cas des reines (Aurélie Paci) 31'50

-Cléopâtre : une figure ambivalente ? (Élise Pampanay) 36'23

-Les femmes de pouvoir à Rome : des anti-modèles de pudicitia. L’exemple de l’affaire Cornelia (Gaëlle Perrot) 40'32


III. La femme du peuple et la marginale 43'14

-Les femmes de condition modeste, « du commun » (Anastasia Paillard ; Gaëlle Perrot) 43'31

-Les esclaves domestiques (Gaëlle Perrot) 48'12

-Le cas d’Antigone dans Domina : un personnage qui casse les codes (Élise Pampanay) 50'24

-Le « fardeau » des simples soldats : esclaves, prostituées, épouses de facto et concubines (Gaëlle Perrot) 52'24

-La question des prisonnières de guerre (Élise Pampanay) 58'18


IV. La femme guerrière 1'00'34

-Les femmes sur le champ de bataille (Gaëlle Perrot) 1'00'50

-Les femmes combattantes (Gaëlle Perrot) 1'03'01

-Boudicca et la pop-culture (Gaëlle Perrot) 1'05'33

-La figure de l’Amazone (Anastasia Paillard) 1'10'01

-La lance et l’arc, symboles de la femme guerrière ? (Aurélie Paci) 1'14'25


V.La magicienne et la sorcière 1'17'45

-La « bacchante déchaînée » (Anastasia Paillard) 1'18'01

-La figure de la « sorcière » dans le mode gréco-romain (Anastasia Paillard) 1'22'35

-Religion et magie : la sorcière venue d’au-delà (Aurélie Paci) 1'26'37

-Oracles et prophétesses : des figures de marginales ? (Aurélie Paci) 1'32'19

-Sorcières, figures antiques et revendication d’émancipation (Aurélie Paci) 1'33'30

-Le cas des religions celtes et germaniques (Gaëlle Perrot) 1'36'09


Conclusion : la question du regard 1'38'40

-Vers un female gaze ? (Gaëlle Perrot) 1'38'57

-La sur-représentation de l’histoire et de la civilisation romaines (Élise Pampanay ; Aurélie Paci) 1'43'19

-Les séries et la diversité (Anastasia Paillard) 1'48'45



II.Travaux des intervenantes :

-L’ouvrage d’Aurélie Paci et Thierry Soulard : Les Mystères du Trône de Fer, Tome II : La clarté de l'histoire, la brume des légendes (2021, Pygmalion, ISBN : 978-2756431116)

-L’analyse d’Anastasia Paillard de la série Troie dans l’épisode n°44 du podcast : https://anchor.fm/histoire-en-series/episodes/44-Troie-avec-Anastasia-Paillard-ek6ssm

-Le site d’Antiquipop (https://antiquipop.hypotheses.org/) et leur compte twitter (https://twitter.com/antiquipop?)

-La revue Frontière·s (https://publications-prairial.fr/frontiere-s/) et l’appel à communications pour un prochain numéro sur la mort et ses frontières (https://publications-prairial.fr/frontiere-s/index.php?id=510)


III.Pour aller plus loin :

  • Podcast Histoire en Séries

    • ép. 44, Troie (Anastasia Paillard)

    • ép. 68, Barbaren (Catherine Virlouvet)

    • ép. 58, True Blood (Maureen Attali)

    • ép. 122, Spartacus (Fabien Bièvre-Perrin, Gaëlle Perrot)

  • Antiquipop :

    • De Boudicca au Brexit : le Mur d’Hadrien et son imaginaire - G. Perrot

    • Avatars antiques de la féminité démoniaque dans la série True Blood : entre clichés et déconstructions des stéréotypes - M. Attali



  • William Blanc, “Les Sauvageons, généalogie du barbare et de la frontière dans Game of Thrones”, colloque des Imaginales 2020 (parution octobre 2021). Un résumé est disponible sur le site de La Garde de Nuit : https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/colloque-imaginales-2020-genealogie-du-barbare-et-de-la-frontiere-w-blanc/)

  • Sandra Boehringer, Violaine Sébillotte-Cuchet, Hommes et femmes dans l'Antiquité grecque et romaine, Armand Colin, coll. Cursus, 2017.

  • Ulrich Brandl (dir.), Frauen und Römisches Militär: Beiträge eines Runden Tisches in Xanten vom 7. bis 9. Juli 2005, Oxford, 2008.

  • Bruno Dumézil (dir.), Les Barbares, PUF, 2016.

  • Thomas Galoppin, " ‘Magie’, malédictions et pouvoir dans le monde romain de la deuxième guerre punique à la fin des Sévères", dans Nicole Belayche, Sylvia Estienne (dir.), Religion et pouvoir dans le monde romain. L’autel et la toge. De la deuxième guerre punique à la fin des Sévères, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2020.

  • Danielle Gourevitch, Marie-Thérèse Raepsaet-Charlier, La femme dans la Rome antique, Paris, Hachette Littératures, 2001.

  • Michael Houseman, “Comment comprendre l’esthétique affectée des cérémonies New Age et néopaïennes ?”, dans Archives des sciences sociales des religions, n°174, 2016.

  • Hubbard 2014 : T.K. Hubbard (dir.), A companion to Greek and Roman sexualities, Malden, 2014.

  • Lloyd Llewellyn-Jones, Aphrodite's Tortoise, The Veiled Women of Ancient Greece, Classical Press of Wales, 2003.

  • Adrienne Mayor, Les Amazones: Quand les femmes étaient les égales des hommes (VIIIe siècle av. J.-C. - Ier siècle apr. J.-C.), Paris : Editions La Découverte, 2020.

  • Claude Mossé, La femme dans la Grèce antique, Paris, Albin Michel, 1983.

  • Sara Elise Phang, The marriage of Roman soldiers (13 B.C.-A.D. 235): law and family in the imperial army, Leiden ; Boston ; Köln, 2001.

  • Beryl Rawson (dir.), A companion to families in the Greek and Roman worlds, Malden, 2011.

  • Pauline Schmitt Pantel (dir.), Histoire des femmes en Occident, vol. 1, L’Antiquité, Paris, Plon, 1991.

  • Bettina E. Stumpp, Prostitution in der römischen Antike, Berlin, 1998.



Mémoires de master


 

Femmes et pouvoir à l'époque moderne

avec Flavie Leroux, Amélie Balayre et Fanny Giraudier
Une émission animée par Elodie CONTI

 
Flavie Leroux.jpg

Flavie LEROUX

Flavie Leroux est chargée de recherche au Centre de recherche du château de Versailles et coordinatrice du programme « Identités curiales et le mythe de Versailles en Europe : perceptions, adhésions et rejets (xviiie-xixe siècles) ». Docteur en histoire et civilisations de l’EHESS, membre associée au Centre de recherches historiques (UMR 8558), elle est par ailleurs spécialiste d’histoire de la cour et des femmes en France (XVI-XVIIe siècle), en particulier des maîtresses royales, auxquelles elle a consacré sa thèse et un ouvrage, Les maîtresses du roi, de Henri IV à Louis XIV (Éd. Champ Vallon, 2020).

 
Fanny Giraudier.JPG

Fanny GIRAUDIER

Fanny Giraudier est docteure en histoire moderne après une thèse soutenue à l’Université Lyon II en 2016 portant sur « Les Grands et le roi : pouvoir et contestation à la cour des premiers Bourbons (1589-1629) ». Elle est actuellement chercheuse associée au LARHRA (Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes) et chargée de cours à l’Université Lyon III. Elle est également la présidente de l'Association des Jeunes Chercheurs en Histoire (AJCH) ainsi que la secrétaire générale de la Société Henri IV.

 
ABalayre photo.jpg

Amélie BALAYRE

Je suis professeure d’histoire-géographie en collège REP dans le Val de Marne et doctorante en histoire moderne à l’université d’Artois. Après un master à Paris IV sur l’intervention anglaise en France entre 1589 et 1598 dans le cadre des guerres de Religion. Ma thèse porte sur la culture diplomatique dans les cours de France et d’Angleterre entre 1553 et 1625 ce qui me permet de travailler à la fois sur les Tudor et le début des Stuart en Angleterre et les Valois et Bourbons en France. 
J’ai co-organisé à Nantes deux journées d’études sur les diplomates en représentation. Journées d’études qui ont donné lieu à une publication des actes en mars 2021. 

 

Résumé femmes et pouvoir à l'époque Moderne

I.Déroulement de l’émission 

Présentation des intervenantes (Amélie Balayre, Fanny Giraudier, Flavie Leroux) puis des séries (Reign, TheMusketeers, Versailles) 1'25


I.L’historiographie des femmes et de la cour face aux libertés scénaristiques 04'10

-Une vision datée de la cour mais qui plaît au public (Flavie Leroux ; Fanny Giraudier) 04'25

-Une représentation stéréotypée des femmes dans les séries (Amélie Balayre ; Fanny Giraudier ; Flavie Leroux) 10'27

-Le décalage entre le personnage historique et sa représentation à l’écran (Flavie Leroux ; Amélie Balayre ; Fanny Giraudier ; Flavie Leroux) 12'30


II.Des exemples d’exercice de pouvoir par des reines 20'20

-Catherine de Médicis dans l’ombre du pouvoir (Fanny Giraudier) 20'45

-Marie Stuart, entre Écosse et France (Fanny Giraudier) 22'

-Anne d’Autriche, de reine effacée à régente affirmée (Amélie Balayre) 23'40

-Marie de Médicis et la peur des femmes ayant du pouvoir (Amélie Balayre) 25'23

-Le rôle diplomatique imaginé de Marie-Thérèse d’Autriche (Flavie Leroux) 26'18

-Les craintes face aux régentes (Fanny Giraudier ; Amélie Balayre ; Fanny Giraudier ; Amélie Balayre) 30'25


III.Le pouvoir des maîtresses au cœur des intrigues sérielles 34'39

-La proximité avec le roi comme accès au pouvoir (Flavie Leroux) 34'49

-Madame de Maintenon et le pouvoir politique (Flavie Leroux) 37'45

-Diane de Potiers, la conseillère du roi (Fanny Giraudier) 40'

-Kenna, être maîtresse pour accélérer une ascension sociale (Fanny Giraudier) 40'47

-Milady de Winter, servir le roi et ses propres intérêts (Amélie Balayre) 42'46

-Les difficultés du rôle de maîtresse du roi (Flavie Leroux) 45'


IV.L’enjeu de la maternité 49'15

-Les pressions sur la reine pour donner un héritier à la couronne (Fanny Giraudier) 49'34

-La question de la légitimité de l’héritier (Amélie Balayre) 52'35

-La maternité à la fois contrainte et source de pouvoir pour les maîtresses (Flavie Leroux) 54'11

V.Être une reine étrangère à la cour de France 58'22

-La question de l’entourage de la reine (Fanny Giraudier) 58'37

-Un entre-deux périlleux pour la reine… (Amélie Balayre) 1'01'55

-…mais aussi une possibilité d’action (Flavie Leroux) 1'04'40

-L’intégration des reines à la cour (Fanny Giraudier) 1'08'18


VI.Les autres femmes de la cour : les dames de l’entourage des reines 1'09'53

-Des relais pour leurs familles (Fanny Giraudier) 1'10'17

-Des conseillères pour la reine (Amélie Balayre) 1'11'54

-Courtisanes et concurrentes de la reine (Flavie Leroux) 1'15'03

-Des dangers potentiels pour les reines (Amélie Balayre) 1'19'24

-…mais surtout des soutiens indispensables (Fanny Giraudier) 1'20'43


II.Travaux des intervenantes :

-L’ouvrage co-dirigé par Amélie Balayre, Claire Le Bras, Marie-Cécile Pineau et Nathan Rousselot : Le diplomate en représentation (XVIe-XXe siècle), 2021, Presses Universitaires de Rennes. (ISBN : 978-2753581975)

-L’analyse de la série Wolf Hall par Amélie Balayre dans l’épisode 124 du podcast : https://anchor.fm/histoire-en-series/episodes/124-WOLF-HALL-avec-Amlie-Balayre-e13hqfn

-Le site de l’AJCH : http://ajch.fr/

-Le site de la Société Henri IV : https://henri4.hypotheses.org/

-L’ouvrage de Flavie Leroux, tiré de sa thèse : Les maîtresses du roi, de Henri IV à Louis XIV, 2020, Champ Vallon. (ISBN : 979-10-267-0852-0)


III.Pour aller plus loin : (d’autres références à venir)

-À paraître : les actes du colloque international « Conjugalités et extraconjugalités à la Cour de France, Moyen Âge-XIXe siècle » organisé par Flavie Leroux et Pauline Ferrier-Viaud. (https://chateauversailles-recherche.fr/francais/colloques-et-journees-d-etudes/colloques-et-journees-d-etudes-2021/conjugalites-et-extraconjugalites-a-la-cour-de-france-moyen-age-xixeme-siecle.html)

-À paraître : l’ouvrage tiré de la thèse de Pauline Ferrier-Viaud, Épouses de ministres, une histoire sociale du pouvoir féminin au temps de Louis XIV, 2022, Champ Vallon.





AKKERMAN Nadine et Birgit HOUBEN (dir.), The Politics of Female Households : Ladies-in-waiting Across Early Modern Europe, Leyde, Brill, 2014.

CHATENET-CALYSTE Aurélie et Emmanuelle LE BAIL (dir.), La princesse Palatine, 1652-1722 : la plume et le soleil, catalogue de l’exposition au Musée des Avelines (Saint-Cloud) du 15 octobre 2020 au 28 février 2021, Musée des Avelines, 2020.

COSANDEY Fanny, La Reine de France. Symbole et pouvoir, XVe-XVIIIe siècle, Paris, Gallimard, 2000.

CHAUSSINAND-NOGARET Guy, Les femmes du roi : d’Agnès Sorel à Marie-Antoinette, Paris, Tallandier, 2012.

DUBOST Jean-François, Marie de Médicis. La reine dévoilée, Paris, Payot & Rivages, 2009.

ZUM KOLK Caroline et K. WILSON-CHEVALIER (dir.), Femmes à la cour de France : charges et fonctions, XVe-XIXesiècle, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2018.