Histoire en Séries en VO ITALIEN

Des émissions proposées, présentées et animées  par 
Elodie PINEL

 

Histoire en séries VO ITALIEN

01 Les BORGIAS

 
EP 5.jpg

Elodie PINEL

Elodie Pinel est agrégée de lettres modernes, certifiée de philosophie, titulaire de la DNL italien et docteure en littérature médiévale spécialisée dans l'oralité et dans l'écriture féminine. Elle rédige des critiques littéraires pour la revue Etudes et participe à des podcasts de critique de séries (Sérieland d'Europe 1 Studios, Qui a peur du féminisme ?). Elle anime pour Histoire en séries un cycle d'émissions en italien sur la perception de l'Histoire italienne par les Italiens. Elle écrit régulièrement pour les éditions du Robert et a participé à l'émission pédagogique La Maison Lumni sur France télévisions.

 

01 LES BORGIA

Une émission proposée et présentée par Elodie PINEL, avec Blythe Alice Raviola et Umberto Sacchi

 
Alice, mezzo busto Valentino.jpg

Blythe Alice Raviola

Blythe Alice Raviola enseigne l'Histoire à l'université de Milan ; elle y est membre du comité directeur du Master en Digital Humanities et dirige le Master de Public History avec cette université et la Fondation Feltrinelli de Milan. Ses axes de recherche vont de l'histoire des anciens états italiens à leurs relations diplomatiques avec l'Espagne à l'âge moderne, de l'étude des frontières à celui de la culture savoyarde entre le XVIe et le XVIIe siècle. Elle a notamment publié une biographie intellectuelle intitulée Giovanni Botero. Un profilo fra storia e storiografia (Mondadori, Milano 2020).

 
Vidéo maison de cuisson

UMBERTO SACCHI

Umberto Sacchi est titulaire d'un Master en Sciences HIstoriques avec un mémoire sur Cesare Borgia : Cesaree Borgia. Elementi per una biografia fra storia e interpretazioni. Il suit actuellement un master en Digital Humanities à l'université de Milan.

 

Riepilogo episodio 1

Lorsque l'on dit Histoire et Italie, ce à quoi l'on pense spontanément, c'est à la Renaissance. Ainsi, quand des producteurs italiens représentent cette période clé de leur histoire dans des séries, on découvre une vision de la culture et de l'art italiens, mais aussi de la politique et de la mentalité de cette civilisation, qui est aussi historiographique qu'introspective. Pour explorer cette construction d'une identité et d'une histoire nationale à travers les séries, nous avons commencé par interroger des séries dynastiques racontant la destinée d'une famille hors norme, et paradoxalement étrangère : les Borgias. Si ses membres sont espagnols, ils incarnent pourtant l'esprit de la Renaissance italienne dans ses extrêmes. Les deux séries étudiées dans cette épisode étant co-produites au niveau européen voir mondial, la question de la vision des étrangers sur la Renaissance italienne est aussi soulevée. Que fait la fiction contemporaine d'une légende à la fois brillante et noire, celle d'une famille entre roture, noblesse et cour pontificale, profondément italienne et pourtant toujours renvoyée à ses origines étrangères ? 

Quando diciamo Storia e Italia, ciò a cui viene spontaneo pensare è il Rinascimento. Così, quando i produttori italiani rappresentano in serie questo periodo chiave della loro storia, scopriamo una visione della cultura e dell'arte italiana, ma anche della politica e della mentalità di questa civiltà, tanto storiografica quanto introspettiva. Per esplorare questa costruzione di un'identità e di una storia nazionale attraverso la serie, abbiamo iniziato mettendo in discussione le serie dinastiche che raccontano il destino di una famiglia straordinaria e paradossalmente straniera: i Borgia. Se i suoi membri sono spagnoli, incarnano comunque lo spirito del Rinascimento italiano nei suoi estremi. Le due serie studiate in questo episodio essendo coprodotte a livello europeo o addirittura mondiale, si pone anche la questione della visione degli stranieri sul Rinascimento italiano. Cosa c'entra la narrativa contemporanea con una leggenda insieme brillante e oscura, quella di una famiglia tra popolani, nobiltà e corte papale, profondamente italiana e tuttavia sempre riferita alle sue origini straniere?